Pic des Gourgs Blancs

Pic des Gourgs Blancs

10-11 novembre 2007 : Balade bien sympathique avec Anthony, nous sommes arrivés à la voiture hier soir à 22h30 à Pont de Prat après 4 heures de marche de nuit !
Samedi 10 novembre
Départ 7h du matin de Pont de Prat (1229m), il faisait nuit. Refuge de soula. Lac Pouchergues. Lac de Clarabide. Port supérieur de Pouchergues ou Port du Gias (2921m).
Nous laissons un sac et pas mal d’affaire sur place au col, pour faire le pic de Clarabide et le Gias :
Pic Oriental de Clarabide (3012m, pic secondaire)
Pic de Clarabide-Pouchergues (3020m)
Pic Occidental de Clarabide (3008m, pic secondaire)
Pic de Gias (3011m)
Nous retournons au Port supérieur de Pouchergues, nous faisons alors avant la tombée de la nuit deux sommets complémentaires :
Pic Camboué (3043m)
Pic de Saint Saud (3003m)
Bivouac très très venté tout juste en dessous du Port supérieur de Pouchergues côté espagnol à 2900m, à 20h30, nous dormons.

Dimanche 11 novembre
Lever 5h30 tranquille, départ tout juste un peu avant le lever du jour à 7h00.
Direction Pic des Gourgs Blancs par le Port supérieur de Pouchergues puis en diagonale côté espagnol en suivant les cairns, nous devons mettre les crampons et utiliser le piolet pour traverser un passage enneigé avec une forte pente donnant dans le vide puis monter sur une petite brêche, ça passe bien tout doucement.
Nous arrivons au Pic des Gourgs Blancs (3129m, sommet culminant du weekend pour nous).
Au sommet du Pic des Gourgs Blancs, nous laissons un sac et des affaires, nous descendons la crête vers l’Est pour gravir ensuite le Pic Jean Arlaud ou Pic du Port d’Oô (3065m).
Retour au Pic des Gourgs Blancs, nous descendons un peu en ligne de crête côté Ouest . Nous devons installer un petit rappel de 10 m pour contourner la crête puis gravissons la Tour Armengaud (3114m, pic secondaire).
Nous rejoignons facilement la Pointe Lourde Rocheblave (3104m, pic secondaire).
Je regarde mes photocopies des topos emportés, et le couloir Nord-Est du pic des Gourgs Blancs qui aboutit entre le Pic Camboué et la pointe Lourde Rocheblave à 3060m a l’air praticable. Dans mon topo c’est écrit « étroit et raide couloir situé sous la pointe Lourde Rocheblave, … risque de chutes de pierres dans le couloir », nous avons des casques, nous décidons de descendre par là pour rejoindre en dévers le col des Gourgs Blancs.
C’est quant même vertigineux, beaucoup de vent, le haut du couloir n’est pas enneigé, c’est très casse gueule… Anthony se fait un croche patte avec son bâton… il fait une belle culbute la tête en avant… mais arrive à s’arrêter aussitôt, ouf, quelques égratignures et un ongle bien amoché. L’adrénaline monte. Une fois la neige atteint pas de problème ça descend très bien, même si sur certaines parties nous nous enfonçons jusqu’au genoux, ça fatigue. Nous atteignons le col des Gourgs Blancs (2877m) à 14h. Nous n’avons plus beaucoup d’eau, nous faisons une pause fonte de glace, nous mangeons et nous nous réhydratons.
Nous montons en 25 minutes au Pic Gourdon ou Pic Noir (3034m) par la voie normale très facile et rapide (Crête Sud). Au sommet nous admirons le Pic des Spijeoles… tout près à vol d’oiseaux, pour s’en rapprocher, nous descendons par le côté nord du Pic Gourdon. Nous descendons jusqu’à 2900m environ entre le pic Gourdon et le Spijeoles, il est 16h15… nous aimerions bien y monter mais le timing est serré (il fera nuit noir à 18h30) et la fatigue d’un weekend déjà bien rempli me fait hésiter… Anthony devra revenir une prochaine fois pour faire ce très beau sommet. Nous contournons le pic Gourdon côté Lac Glacé sans perdre trop de dénivelé, à 17h nous sommes de retour au col des Gourgs Blancs à 2877m… la voiture elle se trouve très loin… à Pont de Prat à 1229m d’altitude.
Retour fastidieux, en grande partie de nuit, la neige est beaucoup plus présente que la veille sur le trajet : Refuge du Soula-Lac de Pouchergues-Lac de Clarabide.
Nous descendons dans de la neige poudreuse sans sous couche, les pas sont forcément irréguliers :
Lac du Milieu (2528m)
Lac des Isclots (2398m)… il fait déjà nuit et le chemin est difficile, nous nous enfonçons beaucoup dans la neige, l’itinéraire est pas régulier.
Lac de barrage Caillauas (2158m)
Refuge de la Soula (1690m)
Pont de Prat à 22h30 !
Nous sommes arrivés ce matin à 3h00 à Bordeaux.

Lien vers le site www.randonner-leger.org


 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :