Catégories
Alpinisme MUL Sommet

Arête des 3 Conseillers – Pic du Néouvielle – Crête du Ramougn

Dimanche 27 juillet 2008 :
Départ de Cap de Long à 4h30 du matin !
Mathieu (Mateo) m’amène faire l’arête des 3 Conseillers.
En second, ça passe bien 🙂
Super sensations !
Au sommet du Pic du Néouvielle, nous décidons d’enchainer sur le Ramougn.

La partie « Arête des 3 Conseillers » est décrite dans de nombreux livres, notamment dans : « Sommets des Pyrénées, les plus belles courses de F à D » de François Laurens

Lien vers plein de photos de la balade sur le site www.randonner-leger.org

Lien vers les photos de Matthieu

Catégories
Alpinisme MUL Randonnée Voyage

10 jours en Islande

Il existe certains pays pour lesquels un seul voyage ne suffit pas ! C’est souvent le cas pour le Népal, le Maroc et… l’Islande.
Après un voyage extraordinaire en Islande avec des amis, leurs enfants et Sarah en Juillet 2007 (Lien), j’organise pour juillet prochain un trek court et sportif !

2 petites cartes pour situer les grandes étapes :
Carte 1
Carte 2

Jeudi 10 juillet 2008
Départ à 22h25 Compagnie IcelandExpress Paris – Reyjavik
Camping près de l’aéroport
Vendredi 11 juillet 2008
Départ Bus Reyjavik – Skogar Chute d'eau de Skogar
Petite remarque : il n’y a pas de nuit à cette période de l’année 🙂 on peut marcher… toute la journée et toute la nuit… sans frontale !
1er tronçon : Skogar – Porsmork 1100m de dénivelé positif (25 km)
Le point culminant est le col de Fimmvorouhals à 1116m d’altitude Entre les deux glaciers
Possibilité de dormir le vendredi soir (… vers 2 heures du matin) à côté du refuge qui se trouve à ce col : 4 heures de montée depuis Skogar

Samedi 12 juillet 2008
Col de Fimmvorouhals – Porsmork Porsmork (descente) : 5h
Beaucoup de balades autour de Porsmork (notamment dans le Gooaland) pour aller jusqu’au pied du glacier : 4 heures
Départ en fin de journée pour le 2ème tronçon : Porsmork – Landmannalaugar Campement de Landmannalaugar
50km, compter un jour et demi, très peu de dénivelé mais possibilité de sortir du chemin pour gravir un ou deux sommets avec glaciers
Ou bien faire directement « hors sentier Porsmork – Hekla puis Hekla – Landmannalaugar(Lien vers une carte que m’a envoyée Simon)

Dimanche 13 juillet 2008 – Lundi 14 juillet 2008
Suite 2ème tronçon
Plouf Plouf à Landmannalaugar (rivière d’eau chaude) Rivière chaude à Landmannalaugar
En extra selon conditions : ascension de l’Hekla
Lien vers une carte détaillée de l’Hekla
Lien vers quelques infos sur ce volcan

Mardi 15 juillet 2008 – Mercredi 16 juillet 2008
3ème tronçon : Landmanalaugar – Laki (1 jour et demi
(Laki est célèbre pour sa terrible éruption de 1783)

Jeudi 17 juillet 2008
4ème tronçon : Laki – Skaftafell (1 jour et demi)

Vendredi 18 juillet 2008
Ascension du Hvannadalshnúkur (volcan) 2 110 m, le plus haut sommet d’islande (piolet, crampons)
Lien vers une carte détaillée du glacier et de son point culminant
Lien vers quelques infos supplémentaires

Durée 8 à 10 heures – 2.200 de dénivelé positif.
Niveau alpinisime Facile

Samedi 19 juillet 2008
Départ Bus Skatafell : 8h30
Arrivée à Reyjavik : 17h15

Dimanche 20 juillet 2008
à 16h10 : IcelandExpress Reyjavik – Paris
Dans l’après-midi : retour en train sur Bordeaux

Autres sites internet à voir qui donnent envie d’aller en Islande :
Site de Simon
Article de Wikipédia
Pas mal de photos et d’infos pour découvrir l’Islande

Quelques références pour un voyage littéraire en Islande :
– Halldor LAXNESS, prix Nobel de littérature en 1955 : « La cloche d’Islande »
– LOTI : « Pêcheur d’Islande »
Et en bandes dessinées, Marc VEDRINES avec l’excellent « ISLANDIA ». 2 tomes sont parus : Escale boréale et Les fjords de l’ouest.Le 3ème va paraitre dans dans quelques jours. Au XVIIème siècle, un adolescent s’embarque clandestinement à bord d’un navire de pêche. Il veut comprendre la source des visions mystérieuses qui l’assaillent depuis son enfance. Il devra braver les dangers et la dureté de la vie en mer pour parvenir jusqu’en Islande. Il y découvrira que sa quête est liée à la magie et à la sorcellerie propres à cette île lointaine… J’ai beaucoup aimé !

En DVD, deux références, deux films de Baltasar KORMAKUR :
– « THE SEA » : Agust a quitté l’Islande pour suivre ses études de gestion à Paris, qu’il a rapidement abandonnées pour se consacrer à sa passion : la musique. A la demande de son père, il accepte de revenir après plusieurs années dans son pays natal, bien qu’il redoute de l’affronter, car il n’a jamais trouvé le courage de lui avouer la vérité. Accompagné de Françoise, sa fiance française, il débarque dans un village coincé entre la mer et le fjord, loin de tout et replié sur lui-même. Histoire de famille bien maîtrisé, dans le cadre majestueux froid et brulant de l’Islande.
– « 101 Reyjavik » avec Victoria Abril : Hlynur Björn, un RMiste d’une trentaine d’années, continue à prendre la vie comme elle vient, refusant toute forme de contrainte et d’engagement. Il habite encore chez sa mère, fière d’avoir su garder son fils à ses côtés. Les femmes savent que Hlynur est beau garçon. Quand le jeune homme va faire un tour dans les bars branchés du quartier 101 de Reykjavik, il est rare qu’il rentre seul. Mais ses nombreuses conquêtes n’apprennent rien à Hlynur, qui continue à considérer la gente féminine comme une espèce d’extraterrestre. Jusqu’au jour où le séducteur tombe amoureux d’une amie de sa mère, une pétillante Espagnole qui répond au doux nom de Lola. Cette dernière est d’autant plus désirable qu’elle préfère les femmes.

Du vendredi 12 juillet au dimanche 20 juillet 2008

Avec mes amis « MULs » (Marcheurs Ultra Légers) : Béatrice, Fabrice, Sébastien, Stéphane, Thierry

80 kms entre Skogar et Lanmanalaugar

Ascension de Laki

Ascension en duo avec Thierry du point culminant de l’Islande « Hvannadalshnukur » 2119m qui domine l’immense glacier Vatnajökull.

Vidéo 1

Vidéo 2

Vidéo 3

Vidéo 4

Vidéo 5

Visite de Reykjavik

Lien vers le fil de discussion sur notre voyage en Islande sur le site www.randonner-leger.org

Yann, Sébastien, Fabrice, Béatrice, Thierry et Stéphane

Catégories
Musique Vidéo

« Cliffhanger » de Cocoon

Album : My Friends All Died In A Plane Crash

Paroles ci dessous dans (Lire la suite…)

Catégories
Alpinisme Montagne MUL Randonnée Ski de randonnée

Mon matériel de randonnée, de montagne et d’alpinisme

Je présente dans cet article le matériel que j’amène pour la randonnée, le ski-alpinisme, le ski de randonnée nordique, le terrain d’aventure, l’alpinisme.

Cela évolue beaucoup selon les saisons,  les activités, les conditions météo, la durée de la sortie et le type de bivouac.

Ci-dessous, les différents éléments principaux du matériel utilisé. Pour chaque partie, le ou les premiers éléments sont ceux que j’utilise actuellement, les suivants sont plus anciens (c’est donc en ordre décroissant  d’utilisation même si parfois j’utilise pour une sortie spécifique du vieux matériel).

SAC A DOS

– Sac à dos fabriqué par Sébastien LHD, grande contenance (environ 75 litres), 450g 3stars Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

– Alpisack de KS Ultralight Gear, 498g 3stars Photo Photo Photo Photo Photo

415 le sac de base (version avec 2 portes matériels pour l’alpinisme au niveau de la ceinture)

+ poche sommitale Photo Photo

+ 2 poches optionnelles au niveau de la ceinture

Sac très léger mais très confortable en alpinisme… quand on sait bien remplir son sac 🙂

Je l’ai déjà beaucoup utilisé, ce sac est très solide, il ressemble un peu au Vilain d’OMM, une fois qu’on a tout découpé sur le Vilain pour le customizer et l’alléger. L’Alpisack est un excellent sac d’alpinisme de grande contenance. Je l’ai utilisé notamment pour faire la traversée de l’Islande en ski avec 10 jours d’autonomie.

– Sac à dos Porter  1star de Hyperlite Mountain Gear (55l), version la plus légère 710g, compter 120g de plus pour les 2 barres qui permettent de rigidifier le dos et 40g de sangles pour accrocher les piolets et une pelle à l’extérieur du sac (total 875g). Le sac au minimum (710g) est très confortable (en tout cas pour mon dos à moi) et plutôt robuste, cependant une des 6 sangles des 2 côtés s’est rompu et le cuben s’abime par frottement 🙁 Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Autres photos : avec 2 piolets Photo, avec un peu plus de contenu Photo, à skis Photo et avec les skis accrochés Photo.

– Sac en Cuben de 30 litres de KS Ultralight Gear, 295g 3stars Photo Photo Photo Photo Photo

Photo Photo Photo

– Vilain d’OMM 770g donné pour 35l 3stars (très bien pour porter les skis Photo ). L’inconvénient de ce sac OMM c’est qu’il a une faible contenance et qu’il faut tout redécouper pour l’alléger, ma version allégée pèse 770g Photo

Photo Photo Photo Photo

– Custom de CILAO 7 litres (185g), avec les bretelles Alpi-Strap (60g), sans ceinture poids total 265g Photo Photo

– Custom de CILAO 22 litres (315g), avec les bretelles Alpi-Strap (60g), sans ceinture poids total 395g Photo Photo Photo

– Ditto 25 litres de Nemo Equipment, 203g Photo Photo Photo Photo Photo Photo

– IZI 55 de CILAO, 1160g  Photo

J’en pense beaucoup de mal, il ne porte pas assez sur les hanches, le poids est trop en arrière, surtout avec des skis et du matériel en hiver accroché au sac.

– IZI 33 de CILAO, 650g 1star Photo

La fermeture éclair est maintenant éclaté, j’ai beaucoup aimé ce sac mais ce principe de fermeture éclair sommital n’est pas à conseiller. Le sac perd trop en versatilité… et forcément on met trop de chose à l’intérieur et au bout du compte après de nombreuses sorties la fermeture éclair est cassée.

– Miniposa de Gossamer, 530g (avec matelas)  Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

(Inutilisable pour moi… pas assez solide. Il peut être envisagé pour quelqu’un qui randonne en été et qui n’a jamais besoin de piolet et de crampons. Beaucoup trop fragile)

– Campack X2 400 de Camp, 418g Ce sac est à l’origine vendu par CAMP pour le ski de randonnée et il permet donc de porter les skis de randonnées. Cependant le tissus n’est pas solide du tout, du tout ! C’est vraiment très très rare que je n’ai pas un piolet à accrocher au sac quand je pars à skis de randonnée 🙁 donc le sac est tout percé ! Photo Photo Photo Photo Photo

– Gossamer, 116g  Photo

– Sac Aventure de RaidLight, 820g Photo

– Sac d’Integral Designs, 25 litres, 125g Photo

– Sac Vaude Rock Ultralight Comfort 25 litres, 600g Photo

– Sac 20l Salomon modifié, 440 g Photo

TENTE / ABRI

– Anjan 3 d’Hilleberg, 1733g (Configuration Hilleberg) ou 1442g (Configuration avec toile intérieure en cuben) 3stars Photo
Détail de la tente
Double Toit : 680g
Arceaux : 342g
Haubans : 17g (4 haubans, ce ne sont pas les originaux, que j’ai remplacé par de la ficelle plus légère)
Toile intérieure de la tente : 694g
Les sardines : 85 g (10 sardines)
Le poids total : 1733g (sans les sardines)
Au Dôme du Goûter à 4304m d’altitude Photo
Au sommet du Mont Blanc Photo

Mon ami Frédéric a conçu une toile intérieure en CUBEN qui ne pèse que 420g Photo . Dans cette configuration, le poids total devient 1442g (sans les sardines). L’espace habitable est de plus plus grand. Il a amélioré le dessin de la toile intérieure. Nous avons testé cette configuration pendant la traversée de la Laponie avec Sébastien en février/mars 2014.

– Tipi Khufu CTF3 de Locus Gear, Cuben,  275g 3stars (Longeur 265cm x Largeur 160 cm x Hauteur 130 cm) + sac 8g + 42g (8 sardines titane) + cordelettes 15g = 340g Photo

Plus de photos… j’ai fait un petit article avec un diaporama d’une centaine de photos prises en 4 mois d’utilisation

Une photo prise de l’intérieure video2

– Toile intérieure (tissus plein) pour tipi Khufu, Custom Inner Tent Ripstop par Locus Gear, 436g 3stars  + sac 10g + 24g (4 sardines titane) = 470g Photo

Photo : Jotaro Yoshida

(La tente complète : 810g, nécessite 1 ou 2 bâtons de randonnées, possibilité d’utiliser un connecteur « DPTE » (Dual Pole Tip Extender) pour mettre 2 bâtons en V inversé, 110g + sac 5g)

En fin de compte, après une trentaine de nuit avec ce tipi, j’utilise un seul bâton central (réglé à 1m32), j’utilise également systématiquement la toile intérieure. Nous y dormons souvent à deux… c’est petit certes, mais c’est chaud et confortable. Il ne manque que des jupes… J’utilise souvent cette tente en montagne dans la neige quand j’ai une seule nuit de bivouac à 2. C’est petit, et ça va condenser la nuit… mais pour une nuit ce n’est pas grave, on n’aura pas froid et le tout est très léger.

– TwinSisters de MSR, 800g 3stars Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

A l’intérieur de la TwinSisters au sommet de la Maladeta… alors que la tempête est à son plus fort video2 et à l’extérieur video2
Autres vidéos au sommet de l’Anéto dans les Pyrénées à 3404m :  video2 et  video2

– « Bunker » de Mountain Hardwear, 4 saisons, mono-paroi, 1 place minuscule (trop petite pour moi et mon 1m77 !), plutôt lourde 1530g mais c’est une tente indestructible 1star Photo Photo Photo
Toile : 1020g
Arceaux : 510g
Sac : 45g
Sac pour les 2 arceaux : 20g
Sac pour les sardines : 12g
Footprint : 170g
8 sardines : 120g
4 ficelles : 30g
4 tendeurs : 8g

– Sarracénia Plume Robuste du Vieux Campeur, une vieille tente 3 saisons, petite pour 2 mais relativement légère et solide, 1582g 1star
762(toit), 255 (2 arceaux), 565 (toile intérieure)
Montage complet à 2 : 1582g
Montage mono-paroi pour 3 : 1017g
Une photo au sommet du Pic Carlit dans les Pyrénées Orientales en 2004 avec Valérie Photo, dans le Mercantour Photo, aux lacs d’Ayous Photo et au Mont Canigou en hiver Photo

– Gatewood Cape, 340g 1star, une photo en hiver à skis Photo et une photo au sommet du Pic Long du Néouvielle (ou presque au sommet, 10 mètres en dessous) Photo

– Spinnaker Tarp, 135g, si on a pas peur de la promiscuité, il est possible d’être nombreux en dessous de cette petite tarp Photo et une photo au sommet du Pic Perdiguère à 3222m au dessus d’une mer de nuages et avec un coucher de soleil en prime Photo Photo Photo Photo

– Sursac Bozeman Mountain Works,183g, Photo Photo

MATELAS

– Matelas RidgeRest Solar de Thermarest (redécoupé), 475g, une photo avec Sébastien en Islande lors de la très courte pause « sieste » 3stars Photo Photo Photo

– Matelas Thermarest NeoAir XLite, petite taille, 210g 1star

– NeoNair 160cm, 370g   (Percé, micros trous irréparable)

– Neo air X-Term 183m, 410g   (Il n’est pas percé mais des soudures internes entre les boudins ont lâché)

– Autogonflant de BackpackingLight, Torsolight, 291g  (Percé) Photo

– Autogonflant de Thermarest, version Orange, 120cm, 380g   (Percé) Photo

– Mousse de chez Nunatak, LunaPad, 350g Photo

– Mousse Evazote 3/8 de pouce, 160g 2stars

– Mousse Evazote 1/8 de pouce, « Thinlite Insulation Pad », Gossamer, 80g 2stars

– Polycro Ground Cloth, Gossamer, 30g

SAC DE COUCHAGE

– Sac de couchage prototype Cumulus/Chronique Sans Carbone, sans capuche, ni zip, ni collerette, large (pour y dormir avec une grosse doudoune), cloisons tubulaires sur-remplies, Pertex Quantum GL, 850 cuin, 1075g pour 800g de remplissage

– Pied d’éléphant Triple Zéro (Modèle 580), 770g, 3stars Photo Photo

– Couette « Chronique sans carbone / Yet » 780g (500g de duvet 860cuin) 3stars Photo

– Quilt Arc Alpinist de Nunatak, Quantum shell fabric in black, taille Medium, 600g (avec 320g de duvet naturel 800+) 2stars Photo

– La Fayette de Valandré, 980g 2stars Photo
Je le prends rarement. Il est très usé. Il a mal vieilli. La « capuche » est vide Photo, je ne comprends pas pourquoi, j’ai jamais fait de trous dans ce sac ! Les coûts de nettoyage et de réparation chez Valandré sont prohibitifs. Je déconseille cette marque. Il est préférable pour nous de choisir les excellents sacs de Triple Zéro… et de bénéficier du meilleur service après-vente du marché.

– Phantom 32 de Mountain Hardwear, 741g 2stars

Pour moi, un +2° confort. Un peu lourd en comparant au choix d’un quilt ou pied d’éléphant + doudoune.

– Top Quantum de RAB, 450g, sympa l’été, très léger ! 2stars Photo

– Montbell, 400g

BATONS

– Bâtons 2 brins Ski de Randonnée de Komperdell, 460g la paire (1 brin rompu) Photo

– Leki Makalu, 3 brins, 435g la paire 2stars

– Komperdell, 2 brins pour le ski de randonnée, 460g la paire 2stars

– Komperdell, C3 Carbon, 3 brins Ultralight Duolock Trekking Poles 140cm, 350g la paire, 3 brins(j’ai gagné 45g en flinguant en pleine descente du Mont Perdu les deux lanières aux niveaux des poignées) 

PIOLETS

– Piolet Simond Titanium 820 50 cm 335g 3stars (en alpinisme glacière je prends plutôt le Grivel Quantum Light) Photo Photo Photo

– Piolet Camp Corsa Nanotech 60cm, 275g  (très limité dans son utilisation) Photo Photo

– Piolet Grivel Quantum Light, 575g 3stars Photo Photo

– Piolet Grivel Quantum Light (Marteau) 495g 1star Photo Photo

CRAMPONS

– Crampons Petzl Charlet Moser Vasak flexlock avec anti-bottes, la paire, 930g 1star Photo

– Crampons Petzl  Charlet Moser Sarken, 1005g  (Je ne comprends que ce soit possible d’avoir casser 3 barrettes de réglages de cette paire de crampons… malgré tout s’il y a de la glace… dans les Alpes, je prends les Sarken) Photo

– Camp XLC 490, 490 g , cassé en pleine ascension 🙁  Photo

– Grivel Air Tech Light, version new Matic (sangle), 476g  1star (L’aluminium n’est pas adapté à ma pratique… ça s’use trop vite) Photo

– Campons 6 pointes de Camp en Alu, 245g  Photo

SKIS DE RANDONNÉES « Alpinisme »

– Mouvement X-Random avec fixation Guide de Plum, 2680g la paire 3stars Photo

– Paire de peaux mouvements, 477g la paire

– Couteaux Dynafit, 190g la paire Photo Photo

– Chaussures 4 boucles ZZero, 3300g la paire Photo

SKIS DE RANDONNÉES « NORDIQUES »

– Madshus EON 1,85m avec fixation Heavy Duty Moutaineer 3-Pin (norme 75), 2624g la paire (poids avec fixations) 3stars Photo et une photo en action Photo

– Chaussures Svartisen 75mm de Crispi, 2368g la paire en 45 3stars

– Peaux, 260g la paire

RAQUETTES

– Tubbs 3stars Photo Photo

RECHAUD

– Réchaud Optimus Vega (cartouche inversée), 180g 2stars Photo

Réchaud très stable, fonctionne très correctement, le flexible a tendance à faire bouger le trépied quand on manipule la cartouche, mais il n’y a pas de fuite de gaz contrairement à d’autres réchauds à flexible. La peinture verte sur le régulateur de puissance est partie immédiatement !

– Réchaud Snow Peak Lite Max, 54g 2stars Photo

– Réchaud Multi-Mount de MSR, 125g

– Gnat, 48g Photo

– Paravent, 18g Photo Photo Photo

POPOTES

– Popote en Titane 1,3 litres Evernew, 130g 3stars (Très pratique en terme de contenance pour faire fondre de la neige et très adapté aux réchauds à cartouches inversés) Photo Photo

– Popote Fire Lite 900 TITANE Backpackinglight, 79g (avec couvercle sans poignet) 2stars Photo. Cest dangereux une popotte sans poignet !

– Bol Titane, 54g 3stars Photo

– Popote de MSR avec couvercle, le couvercle est trop lourd et le titane épais, 120g Photo

– Pare-feu en titane, 18g Photo

DIVERS CUISINE

– Pince en Titane Vargo Pot Lifter, 24g 1star

– Poêle à blinis, 150g 3stars Photo

– 1 cuillère-fourchette pliable en Titane (REI), 16g

– Cuillère titane, 12g

– Briquet 15g

EAU

– Réservoir 4 litres MSR Dromlite allégé, 103g au lieu de 145g Photo 2stars Ce n’est pas pratique ce type de réservoir qu’on ne peut pas poser sur une table de façon verticale… mais il y a 2 avantages : souple (vide, la gourde ne prend pas de place) et SOLIDE (contrairement à toutes les Platypus et consorts)

– Gourde 2,4 litres Evernew, 55g, percée  

– Platypus 2,4 litres, 35g, percée  

VÊTEMENTS AVEC DUVET NATUREL

Je jongle entre 3 doudounes actuellement… parfois j’en prends 2 ! Photo

– Doudoune Kobuk 3stars exceptionnelle de chez Nunatak, avec capuche et poches, Quantum shell fabric in black, 630g (remplissage avec duvet naturel 800+) Photo Photo Photo

– Doudoune Triple Zéro AMA 3stars Large sans capuche (120g de duvet), 330g.

– Je prends, pour protéger mon crane peu chevelu, un bonnet Black Rock taille L, 25g 3stars (très bien pour le bivouac… trop chaud pour les activités en mouvement)

– Cagoule ZPACKS (Down), 37g

– Moufles RAB customisées Photo

– Moufles en duvet naturel, Valandré, 145g la paire

– Doudoune gillet Thulle de Valandre, 400g Photo

– Doudoune manches longues sans capuche, 50g de remplissage seulement, 225g en taille XL Photo

VÊTEMENTS AVEC DUVET SYNTHETIQUE

– Doudoune Xenon RAB synthétique XL, Primaloft, Pertex Quantum GL, 350g Photo

VÊTEMENTS AVEC LAINE MERINOS

– T shirt manches courtes Icebreaker (gamme 150), 165g 3stars

– Bonnet Icebreaker très chaud mais lourd, 70g 1star Photo Photo Photo

– T shirt manches longues Helly Hansen avec 62% Mérinos, 250g

– Ullfrotté 400 redécoupé et recousu, 450g  1star Photo

– Chaussettes SmartWool, 75g la paire

– Tour du cou Buff Mérino, 38g 3stars

– Chaussettes SmartWool très chaudes, 100g la paire

– Caleçon Icebreaker (1 bleu, 1 vert), 55g chacun  

– Chaussettes Monnet Wool Expé (77% Merino), 100g la paire (Très chaudes) 3stars 

VÊTEMENTS EN POLAIRE

– Polaire à poils long Peak Performance, 399g  2stars Photo Photo Photo

– Polaire Millet, 260g  1star

– Buff Polaire, 55g  2stars

– Collant Patagonia R2, 247g  1star

– Tour du cou Turtle en polaire, 35g

– Cagoule en polaire, 28g

– Bonnet « Micro-Fleece Hat » ZPACKS en polaire, 27g Photo

– Bonnet polaire North Face (trop chaud) Photo

VETEMENTS DE PROTECTION IMPER-RESPIRANT

– Veste Spektr Montane, 245g, taille trop petit, même en XL ! Version customisée Photo

– Goretex Arc’terix Alpha SL Jacket, 340g (Large) Photo Photo

– Pantalon Imper-respirant  Gore-Tex Active de Mountain Equipment, 250g 3stars

– Pantalon imperméable Mountain Hardwear, 200g

– Surgants Mountain Laurel Designs eVENT Rain Mitts , 37g la paire   Trop fragile, percés dès la première sortie.

AUTRES VÊTEMENTS

– T shirt manches longues Helly Hansen, 140g 3stars

– Pantalon Hiver Léger Dynafit, 390g 2stars

– Gants composé d’un gant polaire 3 doigts de Black Diamond et de surmoufles Haglofs, 180g la paire  3stars

– Caleçon Craft Polyester/Elastanne, 55g  3stars Photo

– Caleçon Athena, 45g

– Paire de chaussettes Air Force 1 Trekking X Socks, 65g

– Short/maillot de bain Golite, 140g

– Short/maillot de bain Craft, 103g

– Pantalon Hiver Chaud Millet, 445 g 2stars

– Collant 3/4 Craft, 153g

– Collant Golite, 100g 3stars

– Imperméable CRAZY, « Giacca Antivento Ultralight », 90g Photo

– Pantalon CRAZY, « Pantavento Ultralight », 100g  (Trop fragile)

– Débardeur Salomon Acti Lite, 120g

– T shirt manches courtes Nike, 185g

– T shirt manches courtes Odlo, 135g

– Casquette Adidas Techfit Climacool, 45g

– Casquette Marmot Photo

– Buff Classique, 40g

– Gants Manzella PowerDry,Warm Polartec, 45g la paire

– Gants Mountain Hardwear, 95g la paire

– Gants 3 doigts Millet, 230g la paire

– XSocks TK Extreme Light, 55g la paire

– Guêtres Mountain Hardwear, 155g la paire

CORDES

– Cordes jumelées Flycatcher  d’Edelrid 6,9mm, 35g/m, 2 brins de 50m, 3,5kg pour 100m de cordes ! 3stars Photo Photo Photo Photo

– Corde Rapline d’Edelrid, 6mm, 25g/m, brin de 34m, 865g 3stars Photo

C’est une corde très légère de rappel et de hissage. Je m’en sers comme corde de fond de sac quand j’encadre des sorties Randonnée ou d’Alpinisme Facile à Peu Difficile. Le but est de faire un petit rappel ou bien de mettre en place une main courante. J’ai fait également un rappel de 30m en combinaison avec la Beal Ice Line 8,1m de 30m.

– Corde à double Beal Ice Line 8,1 mm un brin de 30 m (1430g, jaune) Photo

– Corde à double ALPINE LITE HYDRO 7,9mm Millet, 41g/m, 1 brin de 50m (bleu) et 1 brin de 47m (rose) 3stars Photo Photo

2050g la corde de 50m Photo Photo

– Corde Edelrid SWIFT, 8,9mm, 52g/m, brin de 50m 3stars (2600g) Photo

– Corde Beal Photo

MOUSQUETONS

– 12 mousquetons « fil » Nineteen d’Edelrid, minuscules mais tous légers ! 3stars 20g chacun (si montés en dégaine, la dégaine fait 45g avec une sangle dyneema 8mm de 10cm) Photo

– 20 mousquetons « fil » de Camp Nano 23, 23g par mousqueton 2stars (si montés en dégaine, la dégaine fait 54g) Photo

– 1 mousqueton « directionnel », « poire » et « automatique » Edelrid 66g (HMS Strike Slider FG – Oasis) 3stars Ce mousqueton est super pour l’encordement. Photo

– 2 mousquetons « poire » et « automatique » Edelrid 62g ( Edelrid HMS Strike Slider – Slate) 3stars Photo

– 2 Mousquetons « à vis » Climbing Technology « Aerial SG », 38g 2stars Photo Photo

– 2 mousquetons « directionnel » de chez Black Diamond GridLock Screwgate, 77g 1star Photo Photo

– 2 mousquetons « poulie » et « fil » Revolver DMM 52g  Sens interdit, inutilisable avec un bloqueur mécanique type Tibloc ou Kong Photo Photo

– 1 mosqueton « pouilie » et « à vis » Revolver Photo

– 1 Mousqueton « à vis » Black Diamond, 52g

– 1 mousqueton Spider de Simond, 59g Photo

– 4 Mousquetons « poire » et « à vis » Petzl Attache 3D, 51g 2stars Photo

– Des mousquetons « à vis » de CAMP : « Base Screw Gate Carabiner », 46g

– Maillon rapide Camp, 84g Photo

– Maillon rapide, 60g Photo

BAUDRIERS

– Baudrier « Choucas » de Blue Ice Choucas, 170g 3stars Photo

– Baudrier Cilao L OZ22, 105g 2stars