Vignemale (3298m) et Pène d’Aragon (2916m) en ski de randonnée

Vignemale (3298m) et Pène d’Aragon (2916m) en ski de randonnée

Beau weekend très ensoleillé (22 et 23 mai) Je n’ai que 2 jours pour ce weekend de la pentecôte… et mes jambes me démangent (4 semaines sans montagne c’est difficile). Je gare ma voiture au parking du plateau de Pountas sous le Pont d’Espagne (1460m) pour 2 nuits.

Compte-rendu et plein de photos !

Samedi

Je pars à 4h15 du matin… Je ne suis pas tout seul, un espagnol est avec moi. Lever du soleil sur la Face Nord du Vignemale. Il est 6h30, nous sommes au refuge des Oulettes (2150m), nous chaussons les skis.

Je prends déjà du retard dans le passage de la Hourquette d’Ossoue (que j’atteins vers 8h00). Il me reste 900m de dénivelé. Sur la photo ci-dessous se dévoile le glacier d’Ossoue, on y voir à droit le Petit Vignemale et le Piton Carré, au milieu le glacier avec des traces de skieurs et à gauche le Montferrat et encore plus à gauche le Pic Tapou. Je dois encore un peu descendre pour rattraper le glacier.

… 900m de dénivelé et je vais mettre 5h (en comptant de très nombreuses pauses).

Sur le glacier, ci-dessous le Pic de la Hount à gauche et la Pique Longue du Vignemale à droite… et juste  à sa droite, l’arrivée du couloir de Gaube.

J’arrive à 13h seulement au sommet de la Pique Longue du Vignemale… J’avais très peu dormi (2h30… c’est malin j’ai terminé un polar), j’ai dû me reposer sur le glacier vers 2950m, j’étais explosé et je n’arrivais plus à avancer. J’ai fais fondre de la neige et je me suis alimenté. J’ai fini à l’arrache. Photo au sommet (j’y ai trouvé un drapeau breton !) :

Beau panorama, notamment sur le cirque de Gavarnie :

Pic de la Hount :

Ci-dessous, le Cirque de Gavarnie avec en premier plan le Montferrat et tout de suite sur sa droite en contre-bas le Grand Pic Tapou.

Le départ de la voie des séracs qui mène au Petit Vignemale.

J’ai pris la photo ci-dessous à 15h30, en cadrant sur le couloir de Gaube.

Un drame est en train de se jouer. Je suis en train de descendre de la Hourquette d’Ossoue pour aller vers le refuge des Oulettes de Gaube. Je choisis un itinéraire côté face Nord du Vignemale… car c’est joli, je veux repérer la voie des séracs, et prendre une nouvelle photo du couloir impressionnant de Gaube. Je vois un groupe important en train de faire des exercices de sécurité Neige & Glacier en dessous du  couloir, c’est le seul endroit des Pyrénées où des crevasses sont profondes. Je me disais qu’il y avait beaucoup plus de neige que l’année dernière et que les crevasses sont presque bouchées. C’est également là que  j’ai participé un stage il y a tout juste un an mais une grande crevasse était bien ouverte.

Extrait de la Dépêche du midi : « Un Toulousain de 43 ans, Pascal Brisset, a fait une chute mortelle, samedi après-midi, dans une crevasse du glacier situé au pied de la face nord du Vignemale dans les Hautes-Pyrénées.

Membre du club alpin français de Toulouse, Pascal Brisset participait précisément à un stage de sécurité sur glacier. Avec ses compagnons, il devait passer la nuit au refuge des Oulettes de Gaube. L’accident est survenu samedi après-midi vers 15 heures. Un pont de neige a cédé sous le poids de Pascal Brisset. N’étant, semble-t-il, pas encordé, le pyrénéiste a chuté dans la crevasse soudain dévoilée. »

Quelle triste nouvelle. Pascal Brisset était un encadrant du CAF de Toulouse.

Lien sur la discussion sur le forum de Pyrénées Team

Photo prise à 16h du refuge des Oulettes :

J’arrive à 18h à la voiture. Longue sortie (14h) et beaucoup de dénivelé, autour de 2300m car derrière la Hourquette d’Ossoue (2734m), il faut descendre 200m (jusqu’à l’altitude 2540m) pour contourner le contrefort du Petit Vignemale et accéder au glacier d’Ossoue. Samedi soir, je dors au parking dans ma tente et je suis en bien meilleur forme le dimanche matin.

Dimanche

J’ai décidé de partir gravir La Grande Fache (3005m). Départ à 6h15, il fait toujours très chaud. Toujours pas de neige au refuge Wallon (1865m) et déjà 400m de dénivelé. Très très long portage jusqu’à 2100m environ… quelle galère. Dès 10h du matin, des avalanches de fonte coulent contrairement à la veille, la température n’est pas tombée cette nuit. Ces avalanches dégoulinent notamment du Pic de La Grande Fache.

Arrivé au col de la Fache (2664m), j’hésite, l’ascension de la grande Fache nécessite de suivre l’arrête un peu cornichée en dessous de laquelle parte les avalanches de fonte. C’est du piolet crampon pendant 350m sans possibilité de descendre en skis 🙁 De l’autre côté, se trouvent la Petite Fache et le Pène d’Aragon (2916m), l’accès à ce dernier est tout enneigé… je peux monter en skis, la pente est douce, vierge de toute trace, aucune coulée de ce côté là.

Le Pène d’Aragon

Je suis au sommet à 13h. Belle descente et long retour jusqu’au Pont d’Espagne (j’y arrive à 17h). Mes traces de montée et de descente sur la partie sommitale du Pène d’Aragon :

Au sommet… très beau panorama !

Ci-dessus, la Grande Fache avec sa ligne de crête un peu cornichée. On voit très bien les nombreuses coulées qui descendent de son sommet. En bas, le col de la Fache.

Ci-dessus, la Petite Fache au premier plan et le Vignemale en arrière plan.

Ci-dessus, le Balaïtous… où doit se trouver Laurent Pezet 😀

Les Frondella sont très enneigées.

Toujours à gauche, la Grande Fache, mais cette fois à droite on reconnaît les Pics d’Enfer.

Le deuxième jour a été beaucoup plus court, sortie de 11h seulement et 1500m de dénivelé.

 

Les articles sur le secteur du Vignemale :

 

8 réponses

  1. […] 22 mai 2010 29 – La brèche de Roland (2807 m) 30 – Le Taillon (3144 m) […]

  2. […] 22 et 23 mai 2010 : VIGNEMALE (3298M) ET PÈNE D’ARAGON (2916M) EN SKI DE RANDONNÉE […]

  3. […] 22 et 23 mai 2010 : VIGNEMALE (3298M) ET PÈNE D’ARAGON (2916M) EN SKI DE RANDONNÉE […]

  4. […] 22 et 23 mai 2010 : VIGNEMALE (3298M) ET PÈNE D’ARAGON (2916M) EN SKI DE RANDONNÉE J'aime ceci:J'aimeSoyez le premier à aimer ceci. […]

  5. […] Vignemale (3298m) et Pène d’Aragon (2916m) en ski de randonnée […]

  6. Roger BRISSET dit :

    Bonjour,

    Je suis le frère aîné de la victime Pascal BRISSET.
    Est-il possible de me contacter par mail ?

    Merci à tous pour les marques de sympathie sur le blog.

    R BRISSET

  7. xROMUx dit :

    Yop Yann,

    Alors toi…t’es mordu de montagne et tu fais des belles journées…ça marque le corps ça…c’est du bonus.
    Tu te plains 4semaines sans Montagne…et moi alors ^^…bientôt 6mois…on échange nos places??
    Cet été, j’vais en Corse, tes images des Pyrénées, me rappellent à quel point cette chaine est magique, plus qu’une autre…je ne sais pas pourquoi…(amoureux??coup de foudre??illusion??)

  8. FAb dit :

    Rien qu’à lire ce que tu as fait je suis exténué… 😉

    C’est triste pour le CAF.
    FAb

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :